Méthodes

Toutes les étapes de la fabrication du champagne, si subtiles soient elles, s’effectuent dans les caves de la maison Cudel : du pressurage jusqu’au dégorgement, en passant par les assemblages, le remuage etc…. Une foule de gestes méthodiques et précis qui vont se succéder sur une période minimum de 3 ans, jusqu’à ce que le vin ait atteint maturité et plénitude et qu’il soit prêt à jaillir et faire pétiller ses bulles fines, généreuses et délicates.

En effet, le Champagne est un vin d’assemblage de différents cépages (Pinot noir, Pinot meunier ou Chardonnay), de différents crus et de différentes années… une véritable alchimie !

La taille

(Début Janvier à fin Mars)

Pourquoi tailler ? Maintenir la vigueur de la vigne et l’équilibre entre la végétation, donc obtenir une récolte plus régulière de bonne maturité et de bonne qualité.

Le liage

Mais qu’est ce que le liage ? Il consiste à attacher les brins de taille à un fils, par un petit fils de fer enrobé de papier, grâce à une pince à lier (manuelle et électrique).

Le palissage

(Juin – Juillet)

Cette technique consiste à réunir les jeunes pousses entres deux fils au moyen de « S », de crochets ou bien d’agrafes.

Le rognage

(En Juin, Juillet et Août)

Juste après le palissage, cette opération est essentielle afin d’arrêter momentanément la croissance de la vigne. Ce travail consiste à couper les extrémités des jeunes pousses afin de concentrer la sève dans les grappes. Une fois taillées la vigne semble être apparente au jardin de Versailles !

La vendange

(Septembre début Octobre)

Deux rôles durant cette période :

-la cueillette : le vendangeur ramasse et met dans son panier les grappes de raisin

-débarder : la personne chargé de ce poste ramasse les paniers et les vide dans des caisses plus grandes (contenance de 50 KG). Une fois cette opération effectuée, elle devra les charger sur le tracteur et les amener au pressoir.

Le pressurage

Arrivés chez Mr Cudel, les raisins serons vidés dans le pressoir et pressés afin d’en extraire uniquement le jus appelé « moût ».

L’assemblage

Consiste à mêler :

-les divers cépages entres eux :

Pinot noir :
Arômes : Donne au vin des arômes de fruits rouges
Rôle : Apporte au vin corps et puissance.
Pinot menier :
Arômes : Donne au vin des arômes de fruits secs
Rôle : Apporte au vin de la rondeur et souplesse.
Chardonnay :
Arômes : Donne au vin des arômes de fleurs séchées
Rôle : Apporte finesse au vin.

-les diverses années

-les vins de différents crus

Mais on ne vous en dira pas plus, le reste est secret !

Le tirage

Rajout de sucre et levure, c’est ce qu’on appelle « la prise de mousse »

Le vieillissement en lies

Toujours à l’horizontale, le vin mûri et se bonifie avec le temps et les divers ajouts.

Le remuage

Posées sur pupitres quasiment à l’horizontale, les bouteilles sont tournées tantôt à gauche tantôt à droite. Après plusieurs semaines et une fois le dépôt impropre au produit rapproché du goulot, il ne restera plus qu’à expulser le dépôt hors de la bouteille. Cette opération est appelée «  dégorgement  ».

Le dégorgement

Le dégorgement engendre une minime perte du vin, il est nécessaire d’y ajouter les compléments dont la liqueur. Mais une fois des plus les dosages et compléments ne vous serons pas communiqués ; secret familial !

Après toutes ces opérations et notre savoir faire, le Champagne est prêt à enfiler sa plus belle robe afin d’habiller vos soirées entres amis.